Histoire de Plouézec

Il parait bien difficile de déterminer l’époque où Plouézec fut érigée en paroisse. Cela pourrait bien se situer au XIe siècle par la fusion des villages : Port Lazo, La Madeleine, Le Questel, Paul, Le Petit Saint Loup qui possédaient chapelles et cimetières.

Bourg de Plouézec

Avant 1834, la commune avait plus de 5 000 habitants, elle était limitrophe de toutes les communes du canton de Paimpol et des communes de Lanloup, de Pléhédel ou de Plouha. Une partie de Kérity fut par la suite détachée pour être érigée , elle-même, en Commune.

Plouézec est actuellement limitée au nord par la rade de Paimpol et à l’est par la baie de Saint-Brieuc, au sud par les communes de Plouha, Lanloup et Pléhédel à l’ouest par les communes d’Yvias et de Kerfot et au nord-ouest par la commune de Kérity.

Valloné, découvert et accidenté, le territoire de Plouézec est peu profond et sec, mais assez fertile. On y cultive bien entendu des primeurs, du blé, des choux-fleurs, du maïs. On élevait jusqu’à la fin du siècle dernier, sur ces falaises et sur les îlots qui les avoisinent des moutons qui étaient fort appréciés sur les marchés du voisinage. Le bourg de la commune est situé sur une hauteur et le clocher de l’église paroissiale, s’aperçoit de loin et sert d’amer aux navires qui croisent en Manche.

Point culminant : Le Petit St loup : 107 m

Vue aérienne de Plouézec

L’adjectif plouézécain existait dès 1857, dans le nom d’une Goélette (Kerleveo, Temps d’Islande, 1944,I,99 et II ,416).

Plohozec Goilou (1189) ou Plohodec (1198) est cité dans les chartres de Saint Rion. En 1202 Ploozoc a le titre de paroisse. On rencontre encore les formes suivantes : Plouoc Goilou, Plooc (1202), Ploo-Plooch Goilou (1247), Ploodec (1252), Plozec (1256), Ploezec,Ploozec (1271), Ploeozoc (1298). Dans les lettres de Jean V, il est question de Ploesec, Ploezec (1420) ou Ploezeuc (1428).

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les formes du nom de la paroisse sont Plouezec (1554) ou Plouzec (1678) (*). Cette paroisse appartenait au diocèse de Saint-Brieuc sous l’Ancien Régime. Elle élut sa première municipalité au début de 1790.

Par l’Ordonnance du 19 Décembre 1831, la commune de Plouézec céda à celle de Kérity deux enclaves :

 l’une comprenait le Guern, La Lande-Colas, Le Runiou et Beauport (y compris les ruines de l’abbaye de ce nom),
 l’autre comprenait Kernen et le Terron (où fut transféré en 1856 le bourg de Kérity)

(*) Ce nom s’écrit parfois Plouëzec, le tréma servant à distinguer l’u d’un u consonne ou v.

Mairie de Plouézec
1 Rue du Colonel Henri Simon 22470 Plouézec
Tél. 02 96 20 64 90
> Envoyer un message

Horaires d'ouverture
Lundi : 9h00-12h00
Mardi au vendredi : 9h00-12h00 et 14h00-17h00
Samedi : 9h00-12h00