La route des falaises

La Route des Merveilles

En quittant la jolie ville de Paimpol, poursuivez votre chemin, en voiture ou sur deux roues vers Plouézec par la Route Des Falaises, aussi appelée Route des Merveilles. Des sites magnifiques en bord de mer à voir depuis les plus hautes falaises de Bretagne. Surprenez-vous, à partir du Moulin de Craca (seul moulin fonctionnel dans la région) par la vue sur les parcs à huîtres (à marée basse) de la Baie, cernés par le port de pêche de Pors Even, l’Île de Bréhat, l’Île St Riom et le Mez Goelo. Poursuivez vers la pointe de Bilfot (Pointe de Plouézec) puis les landes de Minard, les calanques bretonnes de Pors Pin, le circuit de Berjul, et le Village Marin de Bréhec, son port de plaisance, sa magnifique plage familiale, ses restaurants et bars.

Moulin à vent de Craca

Monument exceptionnel devenu l’emblème de la commune, le seul des douze moulins à vent subsistant sur le littoral de Plouézec. C’est un moulin à céréales de type Tour, surmonté d’une toiture pivotant à 360°, ce qui permet son orientation au vent. Construit entre 1842 et 1844, il servait d’ « Amer » à la navigation côtière.
Abandonné en 1927, il ressort de ses ruines en 1993, par la volonté de quelques plouézecains. Entièrement restauré, il a retrouvé aujourd’hui sa fonction première : produire de la farine.

Du site, magnifique vue sur la baie de Paimpol.
D’Est en Ouest, la Pointe de Bilfot, les îles du Mez Goëlo, la petite île de St Riom. A l’horizon l’île de Bréhat, la Pointe de l’Arcouest, Pors Even, la Pointe de Guilben, les grèves de Kerarzic et de Boulgueff.

Pointe de Bilfot

« La pointe dominant la vallée encaissée »
Sur cette pointe un sémaphore fût érigé en 1862. Détruit par les allemands à la fin de la guerre 1939-1945, il fut le théâtre d’une opération commando britannique en novembre 1942 (opération « Fahrenheit »). La stèle est bâtie en l’honneur du jeune capitaine Stéphane Benignus.

Au nord, le phare de Lost Pic, (évoquant la « queue de pie », l’Hospic, peut également évoquer l’idée d’hospitalité, de repos). L’île du Mez Goëlo, (au large du Goëlo) était une pâture pour les moutons.


Boulgueff


Vallée qui devrait son nom à la protubérance qui la domine, (hauteur où se trouve le village de Kerquestel où devait être bâtie une motte féodale), une fortification pour surveiller la vallée.

Les vestiges d’un mur érigé par les allemands pendant la seconde guerre mondiale qui interdisait l’accès à la grève.


Bréhec

Ce nom est probablement composé à partir de « Bre », colline. La digue du pont fut construite afin de protéger le mouillage des gabares, sabliers et goémoniers. Ces amendements marins étaient utilisés en agriculture. A l’ouest, un viaduc datant du « petit train des Côtes du Nord », était construit sur le modèle « Harel de la Noé. » Le train y passait à 32 m de hauteur. A la base de la digue, un « blockhaus » permettait la surveillance du plan d’eau jusqu’à la pointe Plouha.

Mairie de Plouézec
1 Rue du Colonel Henri Simon 22470 Plouézec
Tél. 02 96 20 64 90
> Envoyer un message

Horaires d'ouverture
Lundi : 9h00-12h00
Mardi au vendredi : 9h00-12h00 et 14h00-17h00
Samedi : 9h00-12h00